CINE LATINO // BE MOVIE

28/10 - 30/11/2021 // 19/11 – 22/11/2021 

 

En novembre, le Filmpodium Bienne nous plongera dans la chaude atmosphère d'Amérique latine grâce au traditionnel cycle CINE LATINO. Un voyage cinématographique à travers tout le continent. Il commencera tout au Sud, en Argentine, lors de l’ouverture samedi 06/11, avec l’allocution de Glenda Gonzalez et de la musique, suivies de la projection du drame familial sensible LOS SONÁMBULOS. Paula Hernández réussit à faire vaciller et transformer lui-même un peu les choses dans la chaleur torride de l’été, en traquant sans répit des personnages décrits avec une grande précision.

 

A une autre époque, également en Argentine, dans le drame tranquille et serein AZOR, le banquier privé suisse Yvan De Wiel se rend avec sa femme à Buenos Aires aux temps de la dictature militaire pour rechercher son partenaire, qui était responsable des contacts avec la riche clientèle argentine de la banque et qui a disparu sans laisser de trace. D'abord hésitant, puis de plus en plus déterminé, il pénètre dans la trame intérieure du pouvoir et de la décadence.

 

Le voyage à travers le continent se poursuit par un arrêt au Pérou, cadre de CANCIÓN SIN NOMBRE, un film profondément humain, qui a fêté sa première à Cannes l’année dernière. Il s’agit d’un récit historique sur une société divisée, où Melina León, par son langage visuel extraordinaire, crée une atmosphère expressionniste pour raconter un drame réel.

 

Prochaine escale : Cuba. Le documentaire autobiographique A MEDIA VOZ est basé sur la correspondance cinématographique de deux réalisatrices cubaines. Le film est un voyage émotionnel et intime sur l'amitié, la maternité et la traversée des frontières. Son histoire reflète les défis, les racines et l’itinéraire de toute une génération. Mardi 30/11, le Filmpodium vous invite à un entretien avec la réalisatrice Heidi Hassan.

 

Tout au Nord de l’Amérique latine, à Mexico, le puissant documentaire SILENCIO RADIO ne laissera personne indifférent. Carmen Aristegui, journaliste incorruptible, est virée de la station de radio qui l’employait depuis de années. Soutenue par plus de 18 millions d’auditeurs, Carmen continue son combat. Son but: réveiller les consciences et lutter contre la désinformation. Ce film raconte l’histoire de cette quête difficile et dangereuse, mais indispensable à la santé de la démocratie. Une histoire où la résistance devient une forme de survie.

 

Vendredi 19/11 débute BE MOVIE, le week-end du cinéma bernois. Au Filmpodium de Bienne, vous aurez l’occasion unique de voir sept des meilleurs films bernois de l’année passée en présence des cinéastes. Ce sont HEITERE FAHNE et PLUS CHAUDS QUE LE CLIMAT qui ouvriront les feux.

 

Mardi 02/11, en collaboration avec le Forum de l’architecture de Bienne, le Filmpodium projettera YEREVAN FOR THE TIME BEING, puis ouvrira la discussion. Ce documentaire donne un aperçu des conditions de vie et des activités quotidiennes des personnes vivant à proximité immédiate d'un grand chantier de construction à Erevan, la capitale de l'Arménie. Il révèle comment les résidents survivent dans cette situation précaire, comment ils défendent leur espace de vie et se protègent contre la gentrification - ou s'en accommodent.

 

Le voyage cinématographique se termine au Costa Rica, avec l’AVANT-PREMIERE

CLARA SOLA, qui a fêté sa première au festival de Cannes de cette année. La première œuvre de Nathalie Álvarez Mesén est un film mystique et sensuel, qui thématise, dans un village reculé du Costa Rica, l’éveil sexuel d’une femme de 40 ans renfermée sur elle-même et ses incidences sur sa famille.