DIE «VERPASSTEN» - LES «MANQUÉS»

 

28/04 - 31/05/2022

 

 

Au Filmpodium, le mois de mai fait renaître les meilleurs films et les plus émouvants. En raison d'une forte demande et à la demande de nombreuses personnes, le public est invité à revoir les «MANQUÉS».  

Le cycle s'ouvre avec le grand favori du cinéma COMPARTMENT NO. 6, où le réalisateur Juho Kuosmanen propulse deux marginaux dans un voyage amusant et profondément touchant qui les confrontera avec finesse à la vérité de leurs sentiments.

 

Dans un tel contexte, les derniers temps forts des Oscars ne doivent naturellement pas manquer, tels que le chef-d'œuvre magique et subtilement complexe DRIVE MY CAR, lauréat de l'Oscar du meilleur film international, et le western dramatique sublime et imagé THE POWER OF THE DOG, avec lequel Jane Campion a non seulement été la première femme à être nominée pour la deuxième fois à l'Oscar de la meilleure mise en scène, mais a également remporté ce dernier.

 

Pour ceux qui ne les ont pas encore vus, le Filmpodium offre une fois encore la chance de découvrir les favoris de l'année en cours.
Le très actuel film OLGA, considéré par beaucoup comme le meilleur film suisse depuis longtemps, qui raconte le déchirement d'une jeune gymnaste ukrainienne talentueuse exilée à Macolin, figure à nouveau au programme, tout comme la fascinante biographie amoureuse LOVING HIGHSMITH, qui mène au pays des obsessions, de la double identité, des secrets et des désirs de Patricia Highsmith. Un film qui dresse un portrait nouveau, parfois romantique et poétique d’une des plumes les plus originales du 20e siècle.

 

En plus des films que vous avez manqués, le Filmpodium propose aussi une magnifique sélection de nouveautés et une première biennoise. Nous nous réjouissons tout particulièrement du documentaire enchanteur L'ART DU SILENCE : un portrait poétique de l'artiste d'exception Marcel Marceau, qui a enthousiasmé des générations entières en tant que mime et dont le langage était le silence.

Avec WHEEL OF FORTUNE AND FANTASY, Ryūsuke Hamaguchi porte à l'écran une deuxième œuvre brillante, ou comme le décrit Maximim Cinema :
« Comme l'a récemment montré son chef-d'œuvre « Drive My Car », récompensé par un Oscar, par sa patiente exploration du deuil, de la solitude, de l'art et de l'enfermement émotionnel, le réalisateur japonais n'a pas besoin de beaucoup plus qu'une simple prémisse et de longues scènes de dialogue sobrement mises en scène pour proposer à son public une expérience cinématographique profondément émouvante (...) De nombreux réalisateurs* peuvent s'estimer heureux de réussir à produire un unique chef-d'œuvre au cours de toute leur carrière. Hamaguchi en a réalisé deux en un an ».

 

Quand un homme est-il un homme ? Dans sa comédie noire désopilante WILD MEN, le réalisateur danois Thomas Daneskov raconte l'histoire d'un homme qui fuit ses enfants, sa femme et sa crise de la quarantaine pour aller vivre dans la nature sauvage, où il rencontre d'autres hommes en crise.

 

Le Jeudi 12 mai, dans le cadre des 11èmes Journées philosophiques de Bienne, le Filmpodium présentera LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE de Luis Buñuel et se réjouit de pouvoir ensuite mener une discussion intéressante avec Dr. Thémélis Diamantis et Adrien Bordone.

 

Dans le cadre des 25e Journées photographiques de Bienne, le Filmpodium présentera le nouveau film HEICHO - DER BLUES DES WALTER LINIGER : le vendredi 13 mai en présence de Reto Camenisch et de Walter Liniger ainsi que le samedi 14 mai.